A la découverte du sud du Cambodge

Après ces 2 jours complets à visiter les temples d’Angkor, nous décidons de rejoindre le sud du Cambodge. Pour ce faire, nous rejoignons tout d’abord Phnom Penh, la capitale cambodgienne, grâce à un bus qui mettra 8 heures pour accomplir les 300 kilomètres d’une route en terre totalement défoncée.

Kep – Koh Tonsai

Après une courte nuit à Phnom Penh dans une Guesthouse que nous ne vous recommanderons pas (cafards en cohabitation) nous enchaînons avec un bus de 5 heures pour rejoindre la ville de Kep, ancienne cité balnéaire française. Nous ne nous y attarderons pas afin de prendre un bateau rejoignant l’île aux lapins (Koh Tonsai) en seulement 30 minutes de traversée.
Nous passerons 3 jours sur cette petite île où seulement quelques guesthouses se partagent la principale plage de l’île. Au programme : tour de l’île, baignade, hamac et masque tubas. Le tour de l’île nous permettra de nous rendre compte que ce petit paradis, est en train d’être totalement détruit. En effet, une bonne partie de l’île a été rasée afin de construire un grand complexe hôtelier qui permettra d’accueillir les touristes asiatiques par centaines.

Après ces quelques jours de repos, nous décidons de rejoindre Kep pour une seule nuit afin de visiter les plantations de Poivre, connue mondialement. Toutefois, nous atterrissons au hasard dans une Guesthouse tenue par un Français amoureux du Cambodge. Celui-ci nous convaincra de rester une journée de plus afin de nous faire découvrir la campagne Cambodgienne. Le lendemain, armés de notre plan digne d’un dessin animé et d’un scooter, nous partons pour une centaine de kilomètres à travers la campagne Cambodgienne. Cette journée sera rythmée par les HELLO des petits cambodgiens et par la découverte de paysages plus extraordinaires les uns que les autres.

Kampot

Après cette découverte étonnante des environs de Kep, nous décidons de rejoindre Kampot, petite ville coloniale située à 1h de route. Nous loferons dans une guesthouse tenue par deux français dont un d’origine vietnamienne qui à force de discussion nous apprendra que à l’approche du nouvel an vietnamien (Tet), les ambassades vietnamiennes seront fermés pour plusieurs semaines. Ce qui nous pose un léger soucis, sachant que le Vietnam est notre prochaine destination et que nous ne nous sommes occupés d’aucune formalité administrative pour le moment. Pris d’une légère panique, nous décidons de ne passer qu’une seule journée à Kampot. Nous décidons tout de même de profiter du temps que nous passerons à Kampot.
Le soir de notre arrivée, nous prendrons un bateau nous permettant d’aller observer les lucioles en amont de la rivière qui traverse la ville. Nous passerons un moment féerique auprès d’arbres s’illuminant comme des sapins de Noël.

Ayant pris goût à la campagne Cambodgienne, nous décidons d’aller découvrir les environs de la ville en scooter. Nous découvrirons de gigantesques grottes dont la visite s’apparente plus à de la spéléo qu’à une simple marche rafraîchissante.

Sihanoukville – Otres Beach

Nous prenons dès le lendemain matin un mini-bus à destination de Sihanoukville. Dès notre arrivée, nous nous rendons à l’ambassade vietnamienne afin de faire notre Visa. Par chance, l’ambassade réalisera nos visas en 24h et nous le délivrera 30 minutes avant leur fermeture annuelle de plusieurs semaines.
L’attente du visa nous bloquera une journée dans le centre, inintéressant et envahi de russes, de Sihanoukville. Nos visas en poche nous quittons avec grand plaisir le centre de la ville pour nous rendre à 3 kilomètres sur la plage très connue de Otres Beach et malgré tout très calme et relaxante. Nous passerons plusieurs jours dans un bungalow à quelques mètres d’une plage paradisiaque très appréciée des Kite-Surfeurs.

3 thoughts on “A la découverte du sud du Cambodge

  1. Coucou c’est moi, merci pour la superbe carte et les photos, je l’ai mise à la vue de tout le monde. GROS GROS BISOUS A TOUS LES DEUX MAME

Laisser un commentaire