Chiang Rai, une belle découverte

Nous partons tôt le matin pour passer la frontière thaïlandaise et nous rendre à Chiang Khong, la première ville thaï à la frontière laotienne. D’après les infos officielles, nous n’avons le droit qu’à un visa gratuit de 15 jours lorsque l’on passe la frontière terrestre or nous restons plus longtemps. Mais c’est avec surprise que nous récupérons nos passeports tamponnés d’un visa de 30 jours. En effet, la loi a changé en janvier mais l’information n’a toujours pas été mise à jour sur les sites officiels.

Nous arrivons finalement plus rapidement que prévu à Chiang Khong, nous décidons donc de poursuivre directement vers Chiang Rai dans la même journée. Chiang Rai se révélera très sympathique et décalée. En effet, à bord d’un scooter (oui, nous passons notre voyage en scooter) nous allons découvrir des temples très « différents » dans les environs réalisés par des artistes modernes. Nous découvrons le célèbre temple blanc (Wat Rong Khun) imaginé par un artiste thaïlandais. Le temple d’extérieur est très impressionnant, sa couleur blanche ressort au milieu de la ville. En entrant dans le site, nous découvrons l’aspect original et décalé de l’artiste. En plus des nombreuses représentations de monstres connus à l’extérieur du temple, nous découvrons à l’intérieur une magnifique fresque mélangeant symboles bouddhistes et nos super-héros modernes. Nous pouvons passer plus d’une heure à observer chaque détail et en trouver à chaque fois des nouveaux.

Nous continuons notre route vers d’autres temples originaux, qui sont cette fois-ci beaucoup plus sombres. Sur le chemin, nous nous arrêterons par hasard devant un temple magnifique qui renferme un énorme bouddha assis et où nous pouvons écrire des prières pour les accrocher sur le toit du temple.

Arrivés au Temple Noir, nous découvrons finalement pas de temples mais une quarantaine de petites maisons noires. Chaque maison est décorée d’éléments artistiques réalisés par Thawan Duchanee, un célèbre artistique un peu loufoque. Nous passerons plusieurs heures à découvrir l’imagination assez bizarre de l’artiste. Nous finirons cette première journée au bord d’une rivière pour boire une bière bien méritée avant qu’une grosse pluie nous pousse à rentrer. La mousson étant en train d’arriver dans la région.

Nous partons le lendemain pour découvrir cette fois la campagne thaïlandaise et ses nombreuses rizières (et temples mais ça on ne le précisera plus !). Nous finirons cette journée à visiter les nombreux temples situés dans la ville. Nous en profiterons aussi pour acheter des pistolets à l’eau car le nouvel an bouddhique est dans quelques jours…

One thought on “Chiang Rai, une belle découverte

Laisser un commentaire