Delhi : nos premiers pas en Inde

C’est à l’aéroport de Bangkok que nous réalisons vraiment que notre prochaine destination est l’Inde. Nos billets Air India en poche, nous passons les contrôles de sécurité deux fois, une classique avant l’entrée dans la partie Duty Free puis une seconde avant la montée dans l’avion par des représentants Indiens.

Nous arrivons, après 4h de vol, à Delhi, la capitale Indienne. Nous prenons directement un métro pour rejoindre la gare centrale de New Delhi depuis l’aéroport international. Le métro est classe, très propre et surtout vide. Mais nous changerons vite d’ambiance une fois sortis de la station de métro. Nous vivons notre premier vrai choc culturel : les rues sont bondées (pire que le métro parisien !), la poussière et les déchets sont omniprésents et nous avons l’impression d’être des extra-terrestres tellement les gens nous dévisagent. Nous nous dirigeons directement vers la gare qui se trouve de l’autre côté de la rue pour aller aux comptoirs destinés aux touristes, en effet nous allons principalement nous déplacer en train et ceux-ci sont rapidement complets mais il existe des quotas permettant aux touristes d’obtenir des places même lorsqu’il n’y en a plus de disponibles. Ces places sont d’ailleurs au même prix que pour les Indiens. Pour accéder à ces guichets, il faut traverser toute la gare centrale et là avec nos gros sacs, la foule, la chaleur, les regards, nous savons que nous sommes en Inde et malgré plusieurs mois déjà passés en Asie on découvre enfin ce choc dont on a tant entendu parler avant d’arriver.

Après avoir réservé une bonne partie de nos billets de train, nous nous dirigeons enfin vers un hôtel se situant dans le quartier routard (Pahar Ganj) pour une dizaine d’euros, ce qui nous parait raisonnable pour une grande ville asiatique mais nous réaliserons très vite que le prix des logements en Inde est bien inférieur à nos standards asiatiques. Nous déposons nos sacs et partons directement à la découverte des environs. Nous tomberons rapidement sur un Indien bien sympathique qui nous emmènera manger notre premier Dahl (soupe de lentilles), nous fera goûter nos premières bidies  (petites cigarettes indiennes) et nos premiers chaï (Thé noir au lait sucré et épicé) et nous emmènera bien sûr vers une agence touristique pour essayer de nous vendre des tours afin de toucher sa commission. Après avoir refusé poliment, nous faisons un tour de Connaught Place, l’un des symboles de la colonisation anglaise dans la capitale. Le soir nous rentrons à l’hôtel après avoir mangé notre premier thali (Plat typique indien qui est composé de dalh, de riz et de différents légumes mijotés au curry accompagnés de chapatis) : un régal !

Le lendemain, nous commencons déjà à nous sentir plus à l’aise même si la veille, Claire n’aurait pas dit non pour prendre un avion retournant à Bangkok. Nous profitons des deux journées suivantes pour découvrir le quartier d’Old Delhi qui est constitué d’une multitude de petites ruelles où se vendent tous les produits possibles, des bijoux aux saris en passant par les épices, chaque type de commerce étant regroupé dans son propre quartier. Nous en profiterons également pour visiter le fort rouge de New Delhi bien moins connu que son homonyme d’Agra. Nous visiterons aussi le quartier des réfugiés tibétains, où nous apprécierons le calme relatif de ses petites ruelles en comparaison de l’agitation du reste de la ville.

Après ces deux jours de découverte, nous prenons notre premier train de nuit en Inde pour nous diriger vers Varanasi, mais ça on vous le racontera la prochaine fois !

Laisser un commentaire