Phnom Penh pendant le nouvel an chinois

IMG_9715Après avoir découvert le sud du Cambodge et profité de ses plages, nous retournons à Phnom Penh. Lors d’un bref passage d’une nuit, nous avions découvert une ville dynamique et bruyante, nous retrouvons cette fois une ville très calme voir vidée de ses habitants. En effet, nous sommes la veille du nouvel chinois et vietnamien et tous les commerçants, majoritairement chinois et vietnamiens, ferment pendant plusieurs jours afin de retourner dans leurs familles.

Découvrir une capitale aussi vide nous laisse une étrange impression de ville fantôme, nous ne sommes bien sûr pas les seuls à découvrir la ville mais je pense qu’il aurait été plus agréable de découvrir la ville à une autre période bien que ce calme ambiant est très reposant.

SAMSUNG CSCNous visiterons pendant ces quelques jours qu’un seul musée : le musée du Crime génocidaire (S-21). Ce musée est en réalité un ancien lycée construit par les Français qui deviendra d’avril 1975 à Janvier 1979 la prison la plus terrifiante des Khmers Rouges. Près de 15 000 personnes y passèrent et subiront les pires tortures possibles. Le musée abrite les portraits de milliers de Cambodgiens qui ont été retenus dans cette prison, nous observons le visage de ces hommes, femmes, enfants et parfois bébés tout en lisant les tortures qu’ils ont subit. La visite se terminera par des témoignages d’anciens jeunes Khmers Rouge qui aujourd’hui ont retrouvé une nouvelle vie. Ces jeunes Khmers Rouge qui racontent qu’ils ont du tuer pour rester en vie. La visite de ce « musée » nous laissera une impression amère, difficile de ressortir détendu de cet endroit.

Nous passons le reste de ces jours à découvrir à pied cette capitale très urbanisée qui contraste avec le reste du pays. Nos yeux en prennent pleins la vue car la ville regorge de facettes entre ses vestiges coloniaux et sa partie beaucoup plus moderne. Nous observerons les habitants profiter de ces quelques jours de repos à jouer aux cartes dans la rue et à parier de sacrées sommes d’argents, nous avons essayé de comprendre les règles du jeu sans succès.

Phnom Penh est notre dernière étape au Cambodge avant de partir vers le Vietnam. Nous quittons le pays  avec regret, déjà nostalgique de la gentillesse des cambodgiens mais heureux de démarrer une nouvelle étape.

7 thoughts on “Phnom Penh pendant le nouvel an chinois

  1. Chapeau les textes, c’est vivant, on partage bien. Fine plume.
    Et bravo les photo. Plein les yeux. Un Régal
    J’ai hâte de lire et de voir le Vietnam, pour comparer avec ce que j’ai vu il y a presque 20 ans

  2. Superbes photos , cela fait plaisir, les commentaires sont top comme toujours, merci
    Profitez bien les amoureux, on vous embrasse très fort Maman et Stéphane

  3. SUPER, Après plus de deux mois, vous continuez à nous donner plein de détails de votre voyage.
    Ouais, le Cambodge….ça doit être pesant par endroit, les parents de mon neveu (le mari de ma nièce) sont traumatisés à vie par ce qu’ils ont vécu au moment des Khmers rouges ! ……Donc prochaine étape le Vietnam……humm…..J’ai revu Platoon la semaine dernière…..leurs blessures ne sont pas loin non plus.
    Ici, le printemps pointe le bout de son nez….bien qu’il n’ait pas fait très froid cet hiver, il est temps d’avoir un peu de soleil et de ciel bleu pour égayer la morosité ambiante !
    Nous, notre prochaine étape, c’est Chateaudun !!! tout autant exotic, isn’t !!!
    Bisous à tous les deux.

  4. LUNDI 20 AVRIL, bon, je n’ai pas d’autre endroit, en ce jour de la ste Odette, pour souhaiter à Oscar un « JOYEUX ANNIVERSAIRE » . Où le souhaitez vous ?
    Profitez bien de tout !
    Gros bisous à tous les deux et spécial bisou pour Oscar.

  5. Oscar je profite du site pour te souhaiter un joyeux anniversaire
    Gros bisous à vous deux et continuez à nous faire découvrir ces contrées lointaines
    Patrick

Laisser un commentaire