Sapa : A la rencontre des minorités ethniques

Nous rentrons sur Hanoï a la fin de ces 3 jours et nous découvrons que lors de ces trois jours, la pluie s’est aggravée et a inondé une grande partie des chambres de notre Guest house. Nous sommes donc relogés dans un autre hôtel beaucoup plus classe mais où l’on paie le prix de la Guest house d’origine.

Nous passons une journée à visiter le musée ethnologique d’Hanoï, musée qui répertorie toutes les minorités qui peuplent l’Asie et plus précisément le Vietnam. Le musée est vraiment complet et contient une grande partie extérieure ou les maisons de nombreuses ethnies sont construites en taille réelle pour les visiter.

Nous partons le soir-même avec un bus de nuit en direction de Sapa. Ville de point de chute pour partir à la découverte justement des ethnies présentées au sein du musée.

 Nous arrivons tôt le matin à Sapa, et nous redécouvons enfin des ciels sans nuage ! Nous louons des notre arrivée un scooter pour se balader plusieurs jours dans les environs. La ville de sapa en elle-même est envahi de femmes de village qui vous proposeront toutes un produit de leur village (sac, écharpe, bracelet…), elles ont très bien compris le business à faire avec les touristes. Mais dès que l’on s’éloigne des sentiers, on découvre assez facilement des villages qui sont épargnés par l’appât du tourisme. Nous sommes accueillis et suivis tout le long de la visite par une dizaine de femmes qui nous accueillent chez elles pour nous faire visiter leur maison. L’accueil est vraiment chaleureux même si elles espèrent que tu achèteras ce qu’elles fabriquent.

Les paysages autour de Sapa sont magnifiques, toutes les montagnes sont en escaliers pour accueillir les rizières et les femmes des villages sont vraiment belles. Nous profitons également de nos derniers jours avec le père de Claire et nous continuons notre grande aventure à deux en direction du Laos.

Laisser un commentaire