De Bangkok à Koh Mak, un paradis dans la baie de Bangkok

Vers 6h du matin nous traversons la ville d’Ayutthaya avec nos sacs à dos pour rejoindre la gare afin de prendre un train en direction de Bangkok. Ce trajet matinal ne sera pas de tout repos bien que nous n’ayons que deux petits kilomètres à marcher pour rejoindre un petit bateau afin de traverser la rivière qui nous sépare de la gare ferroviaire. En Thaïlande, il y a beaucoup de chiens errants mais nous avions pour le moment eu aucun problème. Mais à 6h du matin, les rues sont vides et deviennent le territoire des meutes de chiens. Nous avons donc eu quelques petites frayeurs lorsqu’un des chiens à essayer de mordre Claire par derrière, Oscar s’est tout de suite énervé en hurlant des Paï, Paï Loï (Va-t’en en thaïlandais) en espérant leur faire peur et les faire fuir mais ça a plutôt alerté tous les chiens de la meute. C’est finalement en attrapant un bâton que les chiens finiront par fuir sans oublier de montrer les dents une dernière fois. Malgré cette petite mésaventure nous arrivons à l’heure pour prendre un train direction Bangkok. Les trains en Thaïlande sont le moyen de transport le plus économique, nous payons seulement 5 baths (15 centimes d’euros) chacun pour parcourir une centaine de kilomètres.

Nous passerons deux petits jours à Bangkok pour continuer à visiter cette ville et notamment visiter le célèbre Wat Pho que nous n’avions pas eu le temps de faire lors de nos dernières visites. Le Wat Pho est l’un des plus grands et des plus anciens temples bouddhistes de Bangkok. Il abrite un impressionnant bouddha couché de 43 mètres de long et 15 mètres de haut.

Il nous reste quelques jours en Thaïlande avant de nous envoler vers le Nepal, et nous décidons de passer ces quelques jours sur une île. Avec la mousson, il nous est impossible de rejoindre le sud de la Thaïlande. Nous cherchons donc une île proche de Bangkok, mais après l’île, il va être difficile de trouver un deuxième petit paradis. Après plusieurs recherches, nous jetons notre dévolu sur la petite île de Koh Mak et plus particulièrement la Guesthouse Island Hut. Le trajet jusqu’à Koh Mak s’effectue en 5h de mini-bus puis 1h30 de bateau. En attendant le bateau, nous avons la chance d’être salué par  des dauphins que nous observons depuis l’embarcadère. L’île de Koh Mak et surtout la guesthouse se révéleront parfaites pour ces quelques jours de détente : petite hutte en bambous au bord de la plage pour un prix très raisonnable (une dizaine d’euros). C’est ici que nous apprendrons le terrible tremblement de terre qui a eu lieu au Népal et que nous déciderons de modifier notre itinéraire et de prolonger d’un mois notre séjour en Inde. Ce petit break permettra à Claire d’affronter ses peurs des petites bêtes puisque que nous partagerons notre chambre avec un joli petit scorpion et de nombreuses araignées toutes aussi repoussantes les unes que les autres. Mais le cadre idyllique lui fera vite oublier ses peurs.

2 thoughts on “De Bangkok à Koh Mak, un paradis dans la baie de Bangkok

Laisser un commentaire